Traitement pour les charpentes traditionnelles

Traitement pour les charpentes traditionnelles

Les charpentes sont victimes de parasites et d’insectes. Ces derniers trouvent leurs nourritures dans ces bois et ne sont pas forcément visibles. Pourtant, ces insectes ainsi que les champignons peuvent causer beaucoup de dégâts. De ce fait, il est donc nécessaire d’entreprendre un traitement des charpentes. Pour toute nouvelle construction, les charpentes doivent suivre les normes EN 335-1, -2 et -3. Des normes qui garantissent la protection de ces dernières pendant les dix années à venir.

Les étapes d’un traitement de charpente

Quant on parle de charpente traditionnelle on fait allusion à la charpente avec des bois de grosse section. Le bois peut être victime de plusieurs attaques. Si ces dernières ne sont pas constatées très rapidement, la charpente se fragilise. Il faut réaliser un traitement des charpentes pour traiter ces problèmes. A noter que des traitements curatifs existent également.

AFIH - Traitement de charpentesPlusieurs étapes du traitement de charpente :

- Le sondage et bûchage : cette étape consiste surtout à supprimer les bois vermoulus et de permettre la pénétration des produits à l’intérieur du bois.

- Le dépoussiérage : il faut dépoussiérer toute la charpente avant toute chose. La poussière risque de faire office de buvard pour les produits. Il faut donc enlever les toiles d’araignées, les nids ainsi que les parties qui ont été bûchées.

- Le perçage des grosses pièces : il faut respecter les normes précises de la profession, il faut percer un trou de 9,5 mm de diamètre tous les 30 cm.

La mise en place des injecteurs : après que les trous soient percés, il faut mettre en place les injecteurs. Ces derniers doivent faire un diamètre de 10mm et seront mis en place grâce à un maillet spécial.

L’injection des grosses pièces : il faut la mettre en œuvre au sein de chaque injecteur jusqu’à ce que le produit déborde vers l’extérieur. Le produit se répandra alors à l’intérieur du bois.

- La double micro-pulvérisation : cette phase se divise en deux étapes dont la première pulvérisation sera uniquement répandue sur quelques millimètres de la surface tandis que la deuxième sera effectuée sur tout l’ensemble de la charpente. Cette dernière permettra alors d’éliminer toutes les microparticules que la première a laissées.

 

 

 

This template supports the sidebar's widgets. Add one or use Full Width layout.
  • AFIH sur facebook
  • AFIH sur Twitter
  • AFIH sur Google Plus
  • instagram
  • AFIH sur Youtube
  • AFIH sur Vimeo
Traitement de charpentes 2017
Contactez-nous

Nous sommes à votre écoute, envoyez-nous votre question, nous vous répondrons très rapidement.

Bonjour, bienvenue chez Afih, que puis-je faire pour vous ?

Appuyez sur entrée